Genèse et porteuses du projet 


    La traduction des lettres de Libanios a été engagée, en groupe, il y a plusieurs années. Lors du rattachement, en 2010, du CEROR (centre d'études et de recherches sur l'Occident romain de Lyon III) au laboratoire HiSoMA, ce programme de travail s'est inscrit dans l'Axe transversal Antiquité tardive (responsable Bernadette Cabouret) au sein du quinquennal 2011-2015. Cette recherche collective s'est poursuivie lors du quinquennal 2016-2020 et a bénéficié des moyens du laboratoire, notamment pour assurer la venue d'Andrea Pellizzari, notre collègue turinois, à Lyon. Après avoir envisagé la publication papier d'un choix éclectique de lettres, le groupe de traducteurs s'est rallié à l'idée d’une publication en ligne. Mieux qu'une édition classique, celle-ci permet en effet un accès élargi à cette correspondance encore trop méconnue et à toutes les facettes de textes riches d'informations.


    La collaboration entre Catherine Bry et Bernadette Cabouret a été initiée en 2016, après la soutenance de thèse de Catherine Bry (« Discours XXXIV, XXXV et XXXVI de Libanios : édition, traduction et commentaire »), puis s’est confirmée grâce au rattachement de Catherine Bry à HiSoMA. Nous sommes désormais les deux seules porteuses du projet, engagées à plein temps dans ce travail durable et évolutif, qui sera alimenté régulièrement par l'adjonction de nouveaux dossiers ou de groupes de lettres. Ce programme est rattaché à l'Axe Édition de sources et de corpus textuels (responsable Dan Dana) du quinquennal 2021-2025. Si le contenu scientifique et le montage du site sont entièrement nôtres, la publication du site est soutenue par le laboratoire HiSoMA.


    Après des tentatives en TEI, nous nous sommes finalement tournées vers le logiciel HelpNdoc qui nous offre les mêmes potentialités d’hypertextualité : différents arrière-plans institutionnel, géographique, prosopographique et contextuel viennent expliciter toutes les informations contenues dans les lettres. Les renvois internes éclairent les liens tissés entre les personnages, les réseaux constitués, la société du temps et les divers sujets qui sont  mis en perspective.